Saison 2015




Accueil ] Remonter ] Saison 2010 ] Saison 2011 ] Saison 2012 ] Saison 2013 ] Saison 2014 ] [ Saison 2015 ] Saison 2016 ] Saison 2017 ] Saison 2018 ]


 

Dimanche 15 Février 2015 à 17h:

Concert "Dans la malle du Poilu"
Eglise Saint-Maurice de MONTBRON
avec la violoniste Amanda FAVIER

et la pianiste Célimène DAUDET

 

La guerre 14-18 a mis fin à la carrière d’un jeune violoniste virtuose Lucien DUROSOIR.
Amanda FAVIER (violoniste) et Célimène DAUDET (pianiste) vont retrouver la malle contenant les partitions des œuvres préférées ainsi que quelques compositions personnelles que Lucien DUROSOIR jouait dans les tranchées entre les combats.

Elles interprèteront en hommage à ce violoniste et compositeur les œuvres suivantes :

Ludwig van BEETHOVEN: Sonate n°3

Lucien DUROSOIR : Bretagne et Vision (Aquarelles)

Alfredo d'AMBROSIO : Elégie opus 46

Fernand de la TOMBELLE : Deux Berceuses

Lili BOULANGER : Nocturne et Cortège

Claude DEBUSSY: Sonate pour violon et piano.

Marc LEGRAS, acteur et responsable de la classe d’Art dramatique au Conservatoire d’Angoulême les accompagnera durant leur prestation en lisant quelques extraits des nombreuses lettres que Lucien DUROSOIR a écrit à sa mère durant la guerre.




 


Dimanche 5 Juillet 2015 à 19h:

 

Concert en l'église Saint-Maurice de MONTBRON
Récital de violon avec Ami FLAMMER

Au programme:
"A chacun sa chaconne"

                Bartok: Chaconne de la sonate pour violon seul
                Bach: Chaconne de la
partita en ré mineur
                Paganini: 13ème caprice, 6ème caprice
                Sciarrino: 5ème caprice
                Ravel: Kaddish

 

Élève de Roland Charmy au Conservatoire de Paris, Ami Flammer y obtient en 1969 un 1er Prix de Violon.
Admis en troisième cycle, il bénéficie de l'enseignement de J. Gingold, H. Szeryng et C. Ferras.
Première Médaille au Concours International Maria Canals (Barcelone), il travaille avec I. Galamian (Juilliard School, New York), puis avec N. Milstein.
Violon Solo de l'Orchestre de Chambre de Versailles à partir de 1971, membre du Quatuor Prat, il est Soliste invité permanent de l'Orchestre de Haute-Normandie et collabore avec l'Orchestre de Chambre de Toulouse.
Membre du Collectif 2e2m et de l'ensemble l'Itinéraire, il reçoit en 1983 le Prix Georges Enesco (SACEM).
Ami Flammer a créé en France les Freeman Etudes de Cage, qui lui a dédié l'une de ses dernières partitions.
Il mène parallèlement une carrière de soliste (avec l'Orchestre Liszt de Budapest, le Nouvel Orchestre Philharmonique de Radio-France, les concerts Pasdeloup et Lamoureux ou l'Orchestre Philharmonique de Moscou) et se produit en musique de chambre dans différentes manifestations (Rencontres d'Arc et Senans, Cluny, Académie des Arcs, Floréal d'Épinal).
Il forme depuis de longues années un duo avec J.-C. Pennetier, avec qui il a enregistré les ouvres de Franck, Debussy, Szymanovski, Enesco, Webern, Schönberg et Janacek.
Ami Flammer a fondé en 1999 le quatuor " Carré--Le Partage des Voix ", dédié au répertoire contemporain et participe aux travaux de l'Orchestre des Jeunes de la Méditerranée.
Professeur aux conservatoires de Chalon-sur-
Saône et de Gennevilliers, Ami Flammer est actuellement Professeur de Musique de chambre au CNSMDP.
Il a publié en 1988 un grand ouvrage sur le violon (éd. Lattès/Salabert) et a composé plusieurs partitions pour le cinéma (pour M. Duras et E. Rohmer) et pour le théâtre (spectacle Kafka, Festival d'Avignon, 1993, avec M. Lonsdale).


Dimanche 26 juillet 2015 à 19h:

 

Récital de violon en l'église Saint-Etienne d'ÉCURAS
avec David PETRLIK

 


 

Né à Clermont-Ferrand le 16 Août 1995, David Petrlik débute le violon à l’âge de 6 ans avec le professeur Andrej Porcelan de Saint-Pétersbourg et continue sa formation au Conservatoire Régional de Clermont-Ferrand dans la classe d'Hélène Friberg. Il est admis à l’unanimité, à quatorze ans, au Conservatoire National de Musique et de Danse de Paris dans la classe de Boris Garlitsky.Parallèlement à ses études, David PETRLIK remporte plusieurs prix lors de concours internationaux, un deuxième prix au concours Jasha Heifetz, ainsi qu’à Ginette Neveu, avec, à deux reprises, le prix du public. Il vient d’obtenir le troisième prix au concours Rodolfo Lipizer et le prix spécial pour la pièce virtuose. Ces différentes distinctions lui permettent de se produire lors de différents récitals dans plusieurs pays européens et en tant que soliste avec le Prague Radio Symphony Orchestra, Kremerata Baltica, l’Orchestre Philarmonique Classique de Bonn, l’Orchestre d’Auvergne, l’Orchestre Philarmonique de Pardubice, l’Orchestre Philarmonique d’Olomouc et l’Orchestre lyrique du Théâtre d’Avignon. Il joue actuellement sur un violon de Giovanni Baptista Guadagnini de 1750 prêté par le CNSM de Paris.


Dimanche 23 août 2015 à 17h:

 

Concert lyrique en l'église Saint-Maurice de MONTBRON
avec Célia PIERRE (soprano) et Jeffrey NAU (piano)


Au programme:
 

Voyage Mélodique
de Schubert à Debussy…

Lieder de FRANZ SCHUBERT

Mélodies de GABRIEL FAURÉ, GABRIEL PIERNÉ, HENRI DUPARC et CLAUDE DEBUSSY

Oeuvres pour piano seul de
L
UDWIG VAN BEETHOVEN,
CLAUDE DEBUSSY
et MAURICE RAVEL

 

CÉLIA PIERRE (Soprano):
Médaillée d’or en 2000 du CNR de Nancy en chant et musique de chambre dans la classe de C
HRISTIANE STUTZMANN. CÉLIA PIERRE est depuis, également détentrice du Diplôme de Concert Interrégional de chant.
Formée et diplômée en musique de chambre baroque au CNR de Nancy et finaliste du concours « Les voix d’or » en 2002, catégorie baroque, elle a fait partie du « Concert Lorrain » dirigé par A
NNE-CATHERINE BUCHER avec lequel elle s’est produite régulièrement, dans des programmes de musique ancienne.
Elle a enregistré avec cet ensemble un cd dédié à un manuscrit de la Nouvelle Orléans, comportant notamment l’oeuvre de compositeurs lorrains. On a pu l’entendre également à
diverses reprises dans
le Messie de HAENDEL ainsi que dans Le triomphe de l’humanité de
Claude Seurat, incarnant La Gloire, sous la direction de F
RANÇOIS LEGÉE.
L’opérette est également son domaine de prédilection. Elle a obtenu le premier grand prix du Concours Européen du Théâtre Musical, opéra comique et opérette à Rennes en 2001 :
depuis, on a pu l’entendre dans divers concerts lyriques consacrés à O
FFENBACH, LEHAR,
J.S
TRAUSS
Elle s’est produite dans de nombreux oratorios profanes et sacrés comme le Magnificat, la Passion selon St Matthieu, la Passion selon St Jean et l’
Oratorio de Noël de BACH, la Messe Sainte Cécile de GOUNOD, la partie de soprano solo dans le Deutsches Requiem de BRAHMS, Carmina Burana de ORFF, diverses oeuvres de MENDELSSOHN ou encore le poème biblique Le Déluge de SAINT-SAËNS avec l’orchestre philharmonique de Volgograd dirigé par EDWARD SEROV. On a pu l’entendre également dans la Messe en ut de MOZART dans le cadre du festival Musique et Art Sacré de Troyes, sous la direction de GILLES HERBILLON.
Par ailleurs, elle a participé au festival Musiques en Ubbaye, au cours duquel elle a interprété le
Stabat Mater de PERGOLÈSE ainsi que l’Exultate Jubilate et le Requiem dans le cadre d’un concert consacré à MOZART.
Elle a tenu récemment le rôle de
Zerbine dans la version française de La Servante Maîtresse de PERGOLÈSE salle Poirel à Nancy, et a créé un spectacle autour du Docteur Miracle de BIZET, Bizet avant Carmen, dans lequel elle incarne le rôle de Lauretta.
Elle s’est déjà produite à diverses reprises en récital avec le pianiste J
EFFREY NAU avec qui elle s’apprête à enregistrer un CD dédié aux compositeurs lorrains.
Par ailleurs, C
ÉLIA PIERRE enseigne le chant au CNR de Nancy dans le cadre du cursus Musicologie.

JEFFREY NAU (piano):
Diplômé du Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Lyon, titulaire d’une maîtrise de Musicologie obtenue sous la direction d’Y
VES FERRATON à l’Institut de Musicologie de Nancy et du Diplôme d’État d’accompagnement, JEFFREY NAU est accompagnateur de la classe de chant du Conservatoire à Rayonnement Régional de Nancy.
Au cours de ses années d’études, Jeffrey N
AU a pu se perfectionner auprès de grands maîtres tels que MONIQUE DEBUS, BILLY EIDI et MICHEL BEROFF en piano, MICHÈLE SCHARAPAN en musique de chambre, UDO REINEMANN en lied, FRANÇOIS LE ROUX en mélodie française et JEANNE BON-ROUGIER et MICHEL TRANCHANT en accompagnement au piano.
Il se produit aussi bien en soliste (
2ème Concerto Op.83 de BRAHMS avec l’orchestre symphonique du Conservatoire de Nancy dirigé par JEAN-MARIE QUENON, 5ème concerto Op.73 « l’Empereur » de BEETHOVEN et 2ème concerto Op.18 de RACHMANINOV avec l’orchestre Gradus ad Musicam dirigé par FRANÇOIS LEGÉE), qu’en récital et musique de chambre avec notamment les violonistes CÉSAR GUIGUE, LAURENT CAUSSE et les QUATUORS BYRON et STANISLAS (festivals « Nancyphonies », « Rencontres Maurice Jacquet » à Nancy, «Mai Musical » à Menton, « Musicales du parc de Wesserling » en Alsace, « Musicales de Guil Durance » dans les Hautes-Alpes, en Charente ou encore en Guadeloupe…).
Il est invité à se produire en Chine en Mai 2013 au 1
er Festival International de Musique de la Faculté des Lettres et Arts de l'Université des Sciences et Technologies du Sud-Ouest à Mianyang.
En 2008, Il est également lauréat avec le violoniste D
AMIEN VERGEZ du 2ème prix du Concours International de Musique de Chambre de Donostia Hiria de San Sebastian.
Son disque consacré à « F
RANZ LISZT, L’Art de la transcription au XIXème siècle » est sorti en janvier 2013.
Parmi ses projets à venir, le
3ème Concerto Op.30 de RACHMANINOV, la Sonate pour 2 pianos et percussions Sz.110 de BARTOK


Dimanche 11 octobre 2015 à 17h:

 

Récital flûte - cymbalum avec
Mathilde LE TAC (flûte traversière)
et Ludovit KOVAC (cymbalum)



         
       Mathilde LE TAC                       Ludovit KOVAC


 

 

Au programme:
              

·  Dvorak: Danses Slaves
·
  Doppler: Airs Valaques
·
  Kreisler: Praeludium et Allegro dans le style de Pugnani 
·
  Schubert: Mélodie hongroise
·
  Liszt: Etude
·
  Liszt: Rhapsodie hongroise n°2 pour cymbalum solo
·
  Brahms: Danses hongroises
·
  Enesco: Cantabile e Presto
·
  Bartok: Suite Paysanne hongroise/Danses roumaines
·
  Vincent Michel: Be child
.  Sarasate: Airs Bohémiens

 


Mathilde LE TAC: commence en 1978 l'étude de la flûte au Conservatoire National de Région (CNR) de Toulouse. A partir de 1983, elle poursuit ses études au CNR de Saint-Maur, et se voit décerner dans ces deux établissements, de 1983 à 1985, six Médailles d'Or ainsi que le Prix de la SACEM. En 1984 elle devient l'élève de Patrick GALLOIS, et obtient dans sa classe en 1986 un 1er Prix de Virtuosité. Enfin, elle complète ses "humanités musicales" par un passage dans les classes d'écriture du Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris d'où elle sort en 1988, titulaire des Prix d'harmonie et de contrepoint, tous deux obtenus en un an.
Puis elle se perfectionne en RFA auprès d'András ADORJÁN et Zoltán GYÖNGYÖSSY. Dans le cadre de cours magistraux, elle a en outre reçu les conseils de grands flûtistes comme Michel DEBOST, Alain MARION, Peter-Lukas GRAF, mais aussi, en tant que chambriste, de grands musiciens tels Jean-Claude PENNETIER, Pierre-Laurent AIMARD, les membres du Quatuor AMADEUS...
Passionnée par la musique de chambre, elle se consacre à l'exploration de nouveaux répertoires, en compagnie de ses complices réguliers et occasionnels: Delphine BARDIN, Frédéric VAYSSE-KNITTER, Laurent WAGSCHAL, Jérôme GRANJON , Sodi BRAIDE, François DUMONT,  Thierry HUILLET (piano), Valérie AIMARD, Renaud DÉJARDIN, Maryse CASTELLO, Sébastien Van KUIJK (violoncelle), Yaïr BENAÏM, Elsa GRETHER (violon), Sandrine CHATRON, Anne RICQUEBOURG (harpe). Au cours des dernières années, on a pu l'entendre dans le cadre de Musique d'Eté aux Jacobins à Toulouse, Fugue en Aude Romane, Piano à Riom, des Musicales de Guil-Durance, de l'Eté du Grand Jardin, des Promenades Musicales du Pays d'Auge, du Festival de Cordes, du Voyage d'Hiver à Aurillac, de Musicacité à La Réole, du Festival Saoû chante Mozart, des Rencontres Musicales de Taninges, et de beaucoup d'autres...
Depuis 2004, elle forme en outre, avec l'organiste Mathieu FREYBURGER, un duo qui fêtera en 2013 son centième concert. Tout récemment, le duo a prêté son concours à un spectacle "musique et danse", dans le cadre de la saison musicale du Théâtre Municipal de Saint-Lô.
Mathilde Le Tac a été l'invitée des Festivals de Musique de Chambre de Reykholt (Islande), d'Odsherreds (Danemark), des Festivals d'Orgue de Parainen et des Iles Aland (Finlande), des Bonimusikwochen de Wiesbaden (Allemagne)...
Elle a donné des concerts en Hongrie, Allemagne et République Tchèque, et réalisé des enregistrements pour France-Musique, pour la Radio Bavaroise, la Radio Hongroise, Radio-Danemark, la Radio Finlandaise...

Ludovit KOVAC : Né à Levice (Slovaquie) en 1968, installé en France, Ludovit Kovac est issu du Conservatoire Bela Bartok de Budapest. Ses études de haut niveau lui ouvrent les portes d'orchestres philharmoniques comme l'orchestre de la radio de Hanovre et le Berliner Sinfonie Orchester en tant que soliste invité.
Marcel Cellier, excellent musicien et producteur de disques le recommande à Lord Yehudi Menuhin comme un cymbaliste exceptionnel ! Ce dernier l'apprécie et le produit au Cirque Royal de Bruxelles. De tels encouragements soutiennent l'artiste dans le service du cymbalum, un instrument aussi charmeur que méconnu.
Loin au delà du répertoire folklorique traditionnellement attribué au cymbalum, Ludovit joue Chopin, Scarlatti, Listz, Mozart ou Paganini. II se consacre avec passion à l'interprétation de la musique contemporaine et n'hésite pas à introduire son instrument dans le jazz.
Ces dernières années il part régulièrement en tournée avec le quatuor de Gilles Apap Colors of Invention. Il enregistre avec Michel Legrand et d'autres compositeurs pour des musiques de films, On le retrouve aussi sur scène avec l'ensemble Thalassa , Catherine Lara , le violoniste Laurent Korcia et le pianiste Thierry Helliez .